L'humour

On choisira d'englober tout ce qui est susceptible de provoquer le rire et le sourire : le farfelu, la fantaisie, tout ce qui est drôle, amusant, comique, burlesque ou cocasse. Il ne s'agit pas de s'encombrer de sous-rubriques inutiles puisque seul importe l'effet produit sur le lecteur.

L'ennui, c'est que l'humour est universel : on le retrouve dans le théâtre, la poésie, la fable, le roman… mais également dans le policier, la science-fiction, le merveilleux… on risque par conséquent de perdre un certain nombre d'œuvres au détriment des autres genres. Il serait inacceptable de le tenir pour un thème ou un descripteur, puisque l'on ne parle que rarement d'humour dans les romans : on utilise ce procédé pour raconter une histoire, ce qui est très différent. Pourtant, ce genre qui n'en est pas un correspond aux demandes des jeunes lecteurs ; il serait regrettable de l'écarter. Les bibliothécaires ne s'y sont pas trompés : les listes de thèmes des deux bibliothèques municipales de Besançon et Chambéry comportent des rubriques "drôle" (rire, sorcières, ogre, farfelu, enfants terribles).

Histoires pour rire :
Queneau, Raymond . - Zazie dans le métro
Dahl, Roald . - Matilda
Lindgren, Astrid . - Zozo la tornade
Pergaud, Louis . - La guerre des boutons
Gripari, Pierre . - Contes de la rue Broca
Rivais, Yak . - Les sorcières sont NRV

 

Retour